www.bulbe.com

Dennis Hopper, Hollywood et compagnie...

Voilà une belle idée que de prendre un acteur icône tel que Dennis Hopper et de construire une exposition autour de son mythe. D'ailleurs, Hopper est-il seulement acteur ? Il porte tellement de casquettes (réalisateur d'easy Rider, photographe, peintre, collectionneur...) qu'on ne sait même plus laquelle lui attribuer.

Cette multiplication des savoirs et des passions s'en ressent dans l'exposition. On y trouve des extraits de films marquants auxquels cet acteur a contribué, ses collaborations avec Lynch, Coppola, Wenders. Son rôle d'agent dans le film "Basquiat", peintre qu'il a connu réellement, des pubs, savoureux clin d'oeil à Easy Rider. Ses oeuvres, photographies dans un noir et blanc tranché - surtout des portraits de ses amis peintres - Hopper a un oeil et on le sent tout de suite. Ses oeuvres plastiques: peintures, sculptures proches du Pop Art. Et les oeuvres de ses amis, Julian Schnabel, Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat ...
Car il ne s'agit pas que d'un hommage à cet homme fascinant mais également le rappel d'une époque. La première vidéo en introduction met cet aspect en évidence, Hopper a cotoyé et participé au Nouvel Hollywood, à sa folie et sa démesure, Hollywood est une espèce de calque de la vie de Dennis Hopper. D'ailleurs, on remarque que ses films et créations sont une mise en abyme des évènements de la scène culturelle ou politique d'un Hollywood en pleine mutation...

Un ensemble pertinent donc, conçu de manière chronologique. On aurait aimé une conception un peu moins froide, un peu plus de folie et de confort aussi pour regarder les nombreux extraits de film par exemple. A la manière de l'exposition sur Almodovar, déjà à la Cinémathèque, qui était une franche réussite à ce niveau.

La Cinémathèque Française
8, boulevard de Bercy
75013 Paris
Tarif plein : 7 euros.

Ci-contre : Collection Dennis Hopper, Los Angeles © Dennis Hopper

[ Imprimer cette actualité ]


Tous droits réservés • BulBe 2002 - 2018